jambage


jambage

jambage [ ʒɑ̃baʒ ] n. m.
• 1369; de jambe
1Chacun des deux montants verticaux d'une baie de cheminée, de fenêtre, de porte ( piédroit). Pilier, renfort vertical de pierre ou de maçonnerie.
2(1680) Chacun des éléments verticaux des lettres m, n et u. Les trois jambages du m.Trait vertical (du p, du q) situé au-dessous de la ligne. Hampes et jambages.

jambage nom masculin Chacun des traits verticaux (ou légèrement inclinés) des lettres m, n, u. Partie basse d'une lettre, symétrique de la hampe. Pilier simple entre deux arcades. Dans une baie, dans une cheminée,synonyme de piédroit. Partie d'un marteau-pilon ou d'un mouton qui guide la masse tombante.

jambage
n. m.
d1./d Trait vertical dans le tracé des lettres m, n et u.
d2./d CONSTR Chacune des deux assises de pierre ou de maçonnerie qui supportent le linteau d'une porte, etc.

⇒JAMBAGE, subst. masc.
A. — Vx, DR. FÉOD. Droit de jambage. Droit du seigneur de poser sa jambe dans le lit nuptial d'une vassale, en symbole du droit de cuissage. V. droit3 II A 1 c ex. d'Aragon.
P. méton. Beauregard aussitôt redevient ce qu'il était jadis, fief, terre seigneuriale, étant bâti pour cela. Tours, tourelles, colombier, girouette, rien n'y manque. Vol du chapon, jambage, cuissage (COURIER, Pamphlets pol., Gaz. vill., 1823, p. 186).
Région. (Canada). ,,Droit de se mêler d'une affaire`` (DIONNE 1909).
B. — Spécialement
1. ARCHIT. Pilier simple entre deux arcades. Entre les jambages du pont d'Austerlitz apparurent Notre-Dame et les hautes maisons des îles (DUHAMEL, Terre promise, 1934, p. 40).
2. CONSTRUCTION
a) Chacun des montants verticaux d'une baie de fenêtre, de porte qui soutiennent le linteau. Nous allons démolir le jambage de la porte du côté opposé à celui où vous êtes; ne vous approchez pas (STENDHAL, Abbesse Castro, 1839, p. 204). Ces portes si richement décorées, dont les linteaux, les tympans, les jambages, les voussoirs de décharge sont nettement accusés par les dispositions sculpturales (VIOLLET-LE-DUC, Archit., 1872, p. 234).
b) ,,Chaîne de pierre ou de maçonnerie qui soutient l'édifice et sur laquelle sont posées les grosses poutres`` (Mots rares 1965).
Jambage de cheminée. Chacune des assises de pierres verticales qui supportent le manteau. Synon. pied-droit. Il [un lierre] s'accrochait aux solives, aux jambages de la cheminée, à l'entablement de la porte (LAMART., Tailleur pierre, 1851, p. 410).
P. anal., ÉCRITURE. Élément vertical de certaines lettres. Le château de Heidelberg présente à peu près la forme d'un F (...). Le grand jambage de l'F est parallèle au Neckar et regarde la ville (HUGO, Rhin, 1842, p. 329).
En partic. ,,Traits verticaux situés au-dessus de la ligne`` (ROB.) Pour celles de ces lettres qui comportent des jambages, c'est-à-dire M, N ou U, la tendance à l'amorphisme est parfois poussée si loin qu'elles ne sont plus représentées que par de simples traits horizontaux à peine ondulés (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 606).
3. TECHNOLOGIE
a) Jambage d'un tour. ,,Pièce de bois où s'emboîtent les jumelles`` (L'Hist. et ses méth., 1961, p. 606).
b) Partie d'un marteau-pilon ou d'un mouton qui guide la masse tombante et supporte l'entablement, ainsi que le mécanisme de remontée de la masse. Le marteau [d'un marteau-pilon] coulisse à l'intérieur de glissières verticales fixées sur les deux jambages du bâti (GORGEU, Machines-outils, 1928, p. 336).
4. VÉN. ,,Partie de la peau d'un animal qui recouvrait les pattes`` (Lar. encyclop.).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) ) 1369 jambage... de la fourmette « chacun des deux montants verticaux d'une baie de fenêtre » (Études sur les Comptes de Macé Darne, éd. A. Joubert, p. 70); ) 1453 « id. (d'une porte) » (Doc. ds LOTTIN, Recherches hist. sur la ville d'Orléans, t. 1, p. 308 : les jambages de l'uisserie et les jambes (montans) de la fenestre); ) 1502 « id. (d'une cheminée) » (JOUEN, Comptes Manoir Rouen, 404 : jambage de la cheminée); b) 1416 construction « chaîne de pierres de taille ou de maçonnerie qui soutient l'édifice et sur laquelle on pose de grosses poutres » (Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie, 3e série, IV, 635 : les jambaiges, esseliers et antrais seront du parage a yceux chevrons); 2. 1680 « chacun des éléments verticaux de certaines lettres » (RICH. : faire le jambage d'une N, ou d'une M). Dér. de jambe; suff. -age. Fréq. abs. littér. : 63.

jambage [ʒɑ̃baʒ] n. m.
ÉTYM. 1369; de jambe, et suff. -age.
———
I
1 Chacun des deux montants verticaux d'une baie de cheminée (cit. 3), de fenêtre, de porte ( Pied-droit). || Jambages d'une porte à arcade (→ Bossage, cit. 1).
(1416). Chaîne de pierre ou de maçonnerie qui soutient l'édifice et sur lequel sont posées les grosses poutres. Jambe (→ Gothique, cit. 8).
1 On communiquait avec le dehors par la porte de Suse, dont les jambages se voient encore à l'intérieur de ce qu'on appelle aujourd'hui la « Porte Dorée ».
Renan, Vie de Jésus, Œuvres, t. IV, p. 308.
Jambages de cheminée. Pied-droit.
2 (1680, Richelet). Chacun des éléments verticaux des lettres m, n et u. || Les trois jambages du m. || Jambages galopant les uns après les autres (→ Furibond, cit. 4).Trait vertical (du p, du q) situé au-dessous de la ligne. || Les jambages du p et du q. || Hampes et jambages.
2 (…) une simple lettre se compose de plusieurs parties : le corps, partie essentielle à laquelle peuvent s'ajouter des hampes au-dessus de la ligne, des jambages en dessous ou les deux à la fois.
Herbert Hertz, la Graphologie, p. 19.
3 (… dans l'écriture à la main, je ne fais jamais qu'une faute, fréquente : j'écris « n » pour « m », je m'ampute d'un jambage, je veux des lettres à deux jambes, non à trois).
R. Barthes, Roland Barthes, p. 101.
3 Techn. Poutre verticale, support (d'un marteau-pilon, d'un mouton).
———
II (Av. 1834, mais ne semble attesté ni en ancien ni en moyen franç.). Hist. || Droit de jambage : droit du seigneur de mettre sa jambe dans le lit nuptial d'une vassale, en symbole du droit de cuissage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • jambage — Jambage. s. m. Une chaisne, ou rang de pierres de taille qui soustient l edifice, & sur lequel on pose les grosses pourres. Cette poutre estoit posée sur un jambage de pierre dure. Le jambage d une cheminée, Est ce qui soustient le manteau de la… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • jambage — (droit de): Ne pas y croire …   Dictionnaire des idées reçues

  • jambage — (jan ba j ) s. m. 1°   Terme de vénerie. Partie d une peau qui couvrait les pattes de l animal. 2°   Jambages d un tour, pièces de bois dans lesquelles sont emboîtées les jumelles. 3°   Chaîne de pierres de taille, de moellons, de briques, qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • JAMBAGE — s. m. Chaîne de pierre de taille ou de maçonnerie, qui soutient l édifice, et sur laquelle on pose les grosses poutres. Une poutre posée sur un jambage de pierre dure, de brique.   Jambage de cheminée, Assises de pierres qui soutiennent le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Jambage — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Jambage de for …   Wikipédia en Français

  • JAMBAGE — n. m. Chaîne de pierre de taille ou de maçonnerie qui soutient l’édifice et sur laquelle on pose les grosses poutres. Une poutre posée sur un jambage de pierre dure, de brique. Jambage de cheminée, Assises de pierres qui soutiennent le manteau… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • contre-jambage — (kon tre jan ba j ) s. m. Terme de maçonnerie. Petit mur élevé contre les jambages des cheminées ou fourneaux de cuisine.    Au plur. Des contre jambages. ÉTYMOLOGIE    Contre, et jambage …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • poteau — [ pɔto ] n. m. • 1538; postel XIIe XIIIe; a. fr. post, lat. postis « jambage, poteau » I ♦ 1 ♦ Pièce de charpente dressée verticalement pour servir de support. ⇒ pilier. Poteau de bois, de béton, de pierre, de métal. Poteau cornier. « Les halles …   Encyclopédie Universelle

  • dosseret — [ dosrɛ ] n. m. • 1360; dimin. de dossier 1 ♦ Archit. Contrefort maintenant un mur ou un élément architectural. Jambage ou piédroit d une baie. 2 ♦ Pièce de fer servant à renforcer le dos d une scie. Scie à dosseret. ● dosseret nom masculin (de… …   Encyclopédie Universelle

  • Château de Craigmillar — Nom local Craigmillar Castle Début construction XIVe siècle Propriétaire initial Famille Preston Propriétaire actuel …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.